10 février 2007

We even fuck the same...

 
  P1010037  P1010036  P1010035


      La popstitution est de se mettre en croix, les veines ouvertes et de se faire sucer sur The Port of Amsterdam chanté par un Bowie en Ziggy. Ceux qui ne peuvent comprendre pourquoi Clapton écrit Leïla, Jagger Angie.. et Sting Roxanne ne peuvent pas savoir ce que c'est qu'un orgasme sur une critique de Lester Bangs assassinant Morrison car il n'est pas assez triste. Le rock est mort en 1973, ou un peu avant... et alors, une légende ne meurt quand personne n'y croit, je crois en lui, je crois aux artères pourrissantes d'un Keith Richard qui fait son solo pour être sympa avec le démon...
Je me fous de tout le reste, je ne vis que pour me saouler, me droguer et baiser. Je lis, j'écris, je peins, je chie comme une rockstar de ma chambre, vivant dans un monde où l'on sait écrire en métaphore et où le rap est banni comme un virus périmé. Je n'ai pas envie de croire en une existence sociale, je ne veux que ma dose, mon fix, mon riff, mon solo de drums de bass. Je ne vis que pour croire qu'un jour je coucherais avec les filles de Babes In Toyland, je ne vis que pour me voir refuser 100 fois mon script car à force de jouer les Burroughs je fini par me parodier. Je ne vis que pour haïr ceux qui réussissent à ma place.
Je ne sais que courir, en m'essouflant, conjuguant un futur imparfait et conditionnant mon mal de vivre au gré d'une overdose ou d'un suicide d'un ami rockeur.
Hier j'ai vu Scarlet Diva pour la 9 ème fois du mois. Je ne peux pas penser au côté artistique, non, je ne pense qu'à son corps, le reste ne m'intéresse pas, je bois autant de bière que je me masturbe. Je suis le pire des amants, je déteste voir les filles jouir avant moi, et de toute façon, je ne jouis que dans la bouche rempli de rouge à lèvre. Baiser une fille sobre est aussi passionnant que la messe de noël, je laisse ça au WASP et autre puritain baisant le samedi.
On me demande souvent pourquoi je fais la gueule, pourquoi je dis rien, je vous emmerde, et d'abord.. c'est fashion week. Le graal de tout détritus humain, on t'invite dans des soirées pour que tu sniff, boies et baises des mannequins, on appelle ça de la com. J'aime la com, j'aime internet car on peut trouver des sites ou en piratant la carte d'une ex on fait pisser des filles trop pauvres dans leur pays. Je me fous du tiers monde, c'est leur merde, moi j'ai Chirac, et Sarko, c'est pas mieux.
Si j'étais pas aussi lymphatique et paresseux, je serais tueur en série, mais leur merde d'ordinateur complique la tâche, alors trop réfléchir nuit à mon rythme. Je garde ça pour les fantasmes.


P1010027

Blow in and take it <3
Courtney Love - Mono
 

Posté par PsychobillyBitch à 22:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur We even fuck the same...

Nouveau commentaire