Rock 'n' Roll Suicide

21 septembre 2007

You're totally fucked up !

Pourquoi toutes les pétasses "rock 'n' roll" des 00's se sentent obligées de vénérer cette salope de Kate Moss et son camé d'ex ?

The Organ - Steven Smith

Posté par PsychobillyBitch à 21:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 avril 2007

I don't care if people say I'm a bitch or obnoxious... 'cause I am !



P1010109


"You can't fuck like me, so don't even try"


Joan Baez - Boots of Spanish Leather

Posté par PsychobillyBitch à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 mars 2007

Ce n'est Rien juste qu'une Petite Mort...



C'est dans cette chambre, à cette heure-ci, quand le jour se mêle alors au tissu noir de la nuit, que j'aurais pu mourir. M'enfermer dans cet espace clos, réduit et insalubre, juste parce que toi, tu étais là. Tu étais là, couchée, à demi-nue et enveloppée dans les draps plissés et humides. J'aurais voulu rester ici, pour l'éternité, passer ma vie à contempler les infinies contours de ton corps que la faible lueur du dehors me permettait de distinguer. Les apprendre, par coeur, les toucher du bout des yeux, et pouvoir te dessiner sans erreur, dans l'infini rien de mon esprit. Sans papier, ni crayon, pouvoir simplement m'ennivrer de ton image, à jamais. Tu sais, j'aurais voulu ne jamais détacher mon regard du satin de ta peau encore perlée. J'aurais pu mourir, ici, maintenant, avec toi. D'une si belle petite mort. Tu sais, j'aurais voulu mourir, après toi. J'aurais voulu mourir, avec toi. Mais le tissu s'estompe, il émet un doux chuchotement sur la douceur de ton corps. Ton corps qui se réveille, qui se lève, qui regarde l'heure et qui s'en va.
"C'était génial"
Ce corps qui se rhabille en descendant les escaliers, trop pressé pour attendre l'ascenceur. Le mien, transi, encore engourdi de la beauté envolée et subjugué de l'envol. Mort dans son lyrisme le plus profond.

[Tu me tues, tu me fais du bien].



Lou Reed - Withe Light/White Heat


Posté par PsychobillyBitch à 22:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Kill me Pills

Et la douleur plus vive

        Aux amours subversives

                   Et les pensées plus fortes

                           Du tréfonds de l'aorte

                                  L'avortement plus lourd

                                         Esseulé par l'amour

                                               L'embryon pulmonaire

                                                     Exhumé du cimetière

                                                           Et l'envie cachexique

                                                                 De corps anorexiques

                                                                       Et de ton puit de vie

                                                                              La naissance infinie

                                                                                   Mais de tes mains sévères

 Eventrer les viscères

The Rolling Stones - Congratulations

Posté par PsychobillyBitch à 21:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 février 2007

We even fuck the same...

 
  P1010037  P1010036  P1010035


      La popstitution est de se mettre en croix, les veines ouvertes et de se faire sucer sur The Port of Amsterdam chanté par un Bowie en Ziggy. Ceux qui ne peuvent comprendre pourquoi Clapton écrit Leïla, Jagger Angie.. et Sting Roxanne ne peuvent pas savoir ce que c'est qu'un orgasme sur une critique de Lester Bangs assassinant Morrison car il n'est pas assez triste. Le rock est mort en 1973, ou un peu avant... et alors, une légende ne meurt quand personne n'y croit, je crois en lui, je crois aux artères pourrissantes d'un Keith Richard qui fait son solo pour être sympa avec le démon...
Je me fous de tout le reste, je ne vis que pour me saouler, me droguer et baiser. Je lis, j'écris, je peins, je chie comme une rockstar de ma chambre, vivant dans un monde où l'on sait écrire en métaphore et où le rap est banni comme un virus périmé. Je n'ai pas envie de croire en une existence sociale, je ne veux que ma dose, mon fix, mon riff, mon solo de drums de bass. Je ne vis que pour croire qu'un jour je coucherais avec les filles de Babes In Toyland, je ne vis que pour me voir refuser 100 fois mon script car à force de jouer les Burroughs je fini par me parodier. Je ne vis que pour haïr ceux qui réussissent à ma place.
Je ne sais que courir, en m'essouflant, conjuguant un futur imparfait et conditionnant mon mal de vivre au gré d'une overdose ou d'un suicide d'un ami rockeur.
Hier j'ai vu Scarlet Diva pour la 9 ème fois du mois. Je ne peux pas penser au côté artistique, non, je ne pense qu'à son corps, le reste ne m'intéresse pas, je bois autant de bière que je me masturbe. Je suis le pire des amants, je déteste voir les filles jouir avant moi, et de toute façon, je ne jouis que dans la bouche rempli de rouge à lèvre. Baiser une fille sobre est aussi passionnant que la messe de noël, je laisse ça au WASP et autre puritain baisant le samedi.
On me demande souvent pourquoi je fais la gueule, pourquoi je dis rien, je vous emmerde, et d'abord.. c'est fashion week. Le graal de tout détritus humain, on t'invite dans des soirées pour que tu sniff, boies et baises des mannequins, on appelle ça de la com. J'aime la com, j'aime internet car on peut trouver des sites ou en piratant la carte d'une ex on fait pisser des filles trop pauvres dans leur pays. Je me fous du tiers monde, c'est leur merde, moi j'ai Chirac, et Sarko, c'est pas mieux.
Si j'étais pas aussi lymphatique et paresseux, je serais tueur en série, mais leur merde d'ordinateur complique la tâche, alors trop réfléchir nuit à mon rythme. Je garde ça pour les fantasmes.


P1010027

Blow in and take it <3
Courtney Love - Mono
 

Posté par PsychobillyBitch à 22:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

They say that rock is dead... and they're probably right.

P1010092 P1010093 P1010114

Je suis trop rock ‘n’ roll comme fille. Ca se voit direct : fond noir, écriture rouge. Toute la panoplie est là, réunie pour l’inauguration d’un énième blog trop rock ‘n’ roll, comme cette fille. La fille qui est là, en pyjama a 20h02 derrière son écran à souffler sur son thé trop chaud. En définitive : trop rock ‘n’ roll.
Je suis retombée dedans, les petites manies me manquaient. Vous savez (mais si, vous savez), se lever, aller voir son blog, juste comme ça pour admirer la belle décoration qu’on a mis trois heures a faire pour que tout soit parfait, avec canalblog qui déconne un max. (Après avoir tenté 20six bien évidemment). Aucun commentaire mais rien a foutre, je suis underground moi, la célébrité ça ne me tente pas, c’est clair. Puis écrire des articles à la con dont personne n’en à quelque chose à foutre, pour étaler sa misérable vie (remarquez l’antéposition), ses problèmes personnels que tout le monde connaît car tous les mêmes, des photos de soi photoshopées et a poil car j’ai lu dans Isa que c’était trop in. (Haaan tu lis Isa, pas rock ‘n’ roll ! Ouais, Glamour est ma bible et je t’emmerde). Comme si là, maintenant, ici, tout cette démesure allait être différente. « Ouais mais j’ai changé, j’ai énormément mûri quoi ». C’est sur, c’est pour ça que tu as besoin de créer un blog puant le narcissisme pour y écrire tes petits soucis au lieu d’aller inonder ton lit et tes draps puis filer dépenser 500 euros par mois chez ton psy. En effet, tu as mûri, tu es devenue raisonnable. En somme : pas rock ‘n’ roll.


Bikini Kill-Rebel Girl

Posté par PsychobillyBitch à 20:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]